AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 14:03

« Dans un tribunal, il faut savoir... » D'ordinaire, je suis sûrement l'un des seuls garçons de ma section à être le plus sérieux et attentif aux cours. Mais allez savoir, aujourd'hui il était impossible de me concentrer. Le professeur continuait son discourt tandis que je regardais dans le vide, perdu dans mes pensées. Dans peu de temps, la journée d'un simple étudiant se terminerait et tous pourront rentrer chez eux. Alors pourquoi restais-je ainsi jusqu'à la dernière minute ? Malheureusement, c'est une fois sortit de la salle que je réalisais que les paroles de l'homme m'était largement passé par dessus la tête. J'en soupire, comme à mon habitude mais ne cherche pas pour autant à m'éterniser dans la fac. J'avais bien d'autre chose à faire.

Comme rentrer chez moi pour m'occuper de Lag, mon berger malinois. Comme à chaque fois que je rentre, le chien me fait la fête en jappant joyeusement. Au fond, je croyais pouvoir m'occuper de lui, le sortir et l'amuser. Et si tu allais la voir ? Sans comprendre pourquoi, mon corps en entier venait de se figer à l'entente de cette petite voix. Aller la voir ? Qui ça ? Elle ? Mais c'était fini entre nous. Ne soit pas si coincé, va la voir. Mogsoli insistait, me prenant au dépourvu. Et Lag qui tournait en rond, couinant comme un malheureux. « Désolé, Lag ... J'ai quelque chose à faire. » J'ignore pourquoi j'écoute cette voix. Sûrement parce qu'elle m'aide plus qu'elle ne me créer des problèmes.

C'est ainsi que je laissais mon chien chez ma tante pour aller la voir, jusqu'à chez elle. Au fond de moi, j'avais le traque. Et si ça se passait mal ? Je veux dire, je ne l'ai plus vu depuis notre rupture ... ça fait pas si longtemps, peut-être trop récent pour y aller maintenant ? bouge toi un peu! Je ne savais même plus si c'était mogsoli ou ma propre conscience qui disait cela. Mais j'étais devant sa porte, tendu comme un arc et cela, jusqu'à taper à sa porte.

tenue

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 15:41


« Tu devrais aller le voir. » Elle roula sur elle-même étouffant un petit cri tout en se mordant la lèvre inférieure. Il était rare que mogsoli lui donne des conseils, rare que ce ne soit pas des ordres et encore plus rare qu’elle lui souffle de retourner voir un ex petit ami qu’elle lui avait forcé à tromper. Plongeant sa tête sous ses draps, elle frappa ceux-ci à l’aide de ses mains tout en soufflant d’exaspération. Il lui manquait, il lui manquait, il lui manquait. Son sourire, le doux son de sa voix, ses lèvres, ses petits yeux rieurs, ses bras qui l’enlaçaient, tout, tout lui manquait chez le jeune homme. Pourtant elle refusait d’aller le voir, elle refusait de lui dire qu’elle n’était pas responsable de ses actes lorsqu’elle l’avait trompée, refusait qu’il ne souffre plus qu’elle ne l’avait déjà fait souffrir. C’était comme dire à l’homme avec qui l’on entretenait une relation « amoureuse » que d’autres hommes profitaient de son corps et ce avec son accord, ou du moins avec l’accord de la jeune voix. Dire à l’homme qu’elle aimait qu’elle couchait avec un autre homme mais ne le désirait pas. C’était trop complexe à expliquer, trop complexe à croire et il en souffrirait car au final rien ne lui assurait qu’il la croirait. Quelqu’un frappa à la porte de son appartement lui arrachant un hoquet de surprise. Elle n’attendait personne. Se relevant de son lit, elle courut dans la salle de bain histoire de se coiffer un peu et d’enfiler un sweat par-dessus son débardeur. Non que sa tenue l’importe mais elle ne tenait pas réellement à accueillir autrui en petite culotte et débardeur. Un sweat et un boxer suffirait amplement, de toute manière peu de personnes connaissaient l’adresse de son domicile.

Une main posée derrière sa nuque, elle entrouvrit délicatement la porte les yeux baissés tandis qu’elle baillait légèrement. Ses yeux se levèrent, se posant ainsi sur le doux visage de l’inconnu. Un inconnu qu’elle connaissait, un inconnu qu’elle n’avait pas vu depuis un bon mois, un inconnu dont le prénom ne faisait que résonnait dans sa petite tête. Son cœur rata un battement, tandis qu’elle restait là stoïque. « sundae ? » Sans même qu’elle ne s’en rende compte les larmes commencèrent à dévaler sur son beau visage. Tu m’as manqué, tu m’as tant manqué, elle voulait tellement lui dire mais rien ne sortait. Elle était devenus muette face à l’homme qu’elle avait trahis.



________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 18:07

Mogsoli. La dernière fois qu'elle m'avait donné un conseil, c'était pour m'aider à choisir un exercice de langue sur le net. Oui, le truc important pour moi alors que c'est rien pour beaucoup d'autre. Mais aujourd'hui, cela ne concernait pas seulement moi mais aussi elle. Cette fille que j'aimais ... Que j'aime ? Difficile de rayer des sentiments aussi puissant en si peu de temps. Cela faisait qu'un mois. Pourtant devant cette porte, j'ai l'impression de revivre ma relation avec elle. Nos rendez-vous, nos messages, ses sourires, sa belle voix. Elle me manquait malgré tout. Comment lui en vouloir ? Je me doute bien qu'elle n'a pas fait cela par plaisir ... Su Jeong n'est pas ainsi. Qu'importe, je frappe et j'attends. La porte s'ouvre doucement sur une jeune fille à moitié endormit et je sens mon coeur se serrer à l'entente de mon prénom. Mon souffle se coupe, je le retiens en voyant ses larmes coulés. Non, ce n'est ce que je voulais en venant ici. Parle lui. Mogsoli semble trop présent, ça me stresse.

« Su Jeong ... Ne pleur pas ... Ce n'est pas ... » Je ne savais même pas quoi lui dire, là, maintenant. La prendre dans mes bras ? Une certaine angoisse persistait en moi, m'empêchant de me montrer câlin et affectueux. J'avais peur mais j'ignorais de quoi. Alors je la regardais en tentant d'articuler, ma main se posant dans ma nuque en signe d'anxiété. « Su Jeong. Je ne sais pas vraiment ce qui m'a emmené ici ... Je ... » Qu'est-ce que je voulais au juste ? C'était mogsoli qui m'avait poussé jusqu'à chez elle. Je n'étais même pas venu de mon propre gré... Au fond, je me décevais seul, me trouvant détestable de la ranger ainsi dans une petite case de ma vie. Même si c'était elle la fautive, elle ne méritait pas que je me comporte comme un égoïste. « Je peux entrer ? » lui demandais-je avec un faible sourire, essayant de reprendre courage en moi et d'ignorer la petite voix qui me poussait à agir avec plus d'entrain. Cette dernière me donna soudainement un ordre que j'obéis, ma main se soulevant pour aller caresser la joue de Su Jeong. Je n'avais pas prévu cela et j'en rougis, me sentant comme un idiot devant une foule en délire.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 18:43

Elle l’avait aimé, c’était même sûrement l’homme avec qui elle avait entretenu une si longue relation amoureuse mais encore une fois, cela n’avait pas plu à mogsoli, encore une fois il avait fallu qu’elle gâche tout. Le pire dans tout cela, c’est que la jeune coréenne ne pouvait s’empêcher de se sentir coupable, en quoi pouvait-elle vouloir se faire plaindre alors qu’elle avait fait souffrir l’homme qu’elle aimait. Elle ne lui avait pas mentis, lui avait tout dis dès le lendemain. « Je t’ai trompée arrêtons en-là. » Malheureusement pour elle, elle n’avait pu s’empêcher de pleurer en le lui disant, avant de partir, de le quitter en se promettant de ne plus le revoir pour ne plus lui faire du mal. Et voici que ça recommençait, elle pleurait de nouveau devant lui alors qu’il aurait été préférable qu’elle réagisse froidement, pour lui faire comprendre qu’elle avait tourné la page, qu’elle ne pensait plus à lui. Mais à quoi bon se mentir, il hantait son esprit jour et nuit, même lorsque mogsoli prenait le contrôle de son corps, elle ne pouvait s’empêcher de penser à sundae. Peut-être que la petite voix avait réalisé qu’il s’agissait de la fois de trop que malgré les conneries que sujeong tolérait celle-ci avait été de trop.

Fixant le jeune homme tout en l’écoutant, elle tenta de se contrôler, d’arrêter les tremblements de son corps, les battements excessifs de son cœur et l’écoulement de ses larmes mais il n’y avait rien à faire. Il la rendait de nouveau toute chose. « Je peux entrer ? » Elle posa la main sur la porte, tremblante. Un hoquet de surprise lui échappa lorsqu’il posa délicatement sa main sur sa joue, la caressant. Le contact de sa peau contre la sienne lui avait tellement manqué, tellement. Elle ferma les yeux un instant soupirant, puis ses mains vinrent frotter ses petits yeux stoppant légèrement ses pleurs. Il n’avait pas changé. Sans même s’en rendre compte elle se sentit projeter dans ses bras, sa tête se posant contre son torse tandis qu’elle se mordait l’intérieur de la joue refoulant un nouveau flux de larmes. « Tu m’as manqué, tu me manques, pourquoi es-tu venus ? Pourquoi ne m’as-tu pas oublié ? » Ses bras se resserrent autour du jeune homme, comme par peur qu’il ne décide de s’en aller, là maintenant. Si seulement mogsoli pouvait éviter de se mêler de leur relation...

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 20:51

Je suis bien trop idiot pour en vouloir à quelqu'un, surtout à une fille que j'ai appris à connaître pendant un certains temps. On a échangé des choses ensembles qu'un nombre de personne font quand ils se font confiance, mutuellement. Même aujourd'hui, avec le recul et les derniers jours qui se sont écoulés, je n'arrive à la détester. Certes, ça fait mal. J'ai bien sentis cette horrible douleur à l'intérieure de ma poitrine, face à elle... Mais en même temps, j'ai sentis cette confiance en moi, dû à la petite voix dans ma tête. Pourquoi mogsoli fait-elle cela ? Peut-être que mogsoli est différente en fonction des personnes ? Alors la mienne ne voudrait que mon bien ? J'espère avoir raison. Mais qu'importe. Nous étions l'un face à l'autre. Moi, le coeur dans le doute et elle, les larmes déferlant sur les joues. C'était une vision dure à regarder mais je n'osai réagir à mon aise, pensant que cela serait déplacé. Même si un geste parait simple, il devient difficile à réaliser quand on sait à quoi s'en tenir. Peut-être qu'elle ne veut pas souffrir d'avantage, donc me voir débarquer chez elle. Trop tard.

J'avais beau essayer de parler, les mots ne voulaient pas se formuler. Ils disparaissaient de mon esprit, me laissant hésitant et souvent dans le blanc. Fallait-il parler pour qu'elle comprenne ? Il suffisait que je la touche, que je lui caresse la joue et peut-être quelque chose se passerait entre nous. Mogsoli va me rendre dingue, elle s'immisce trop dans notre relation. Sauf que de mon côté, elle me pousse vers Su Jeong. Cette dernière venait de se jeter dans mes bras, enfouissant son visage contre mon torse. Elle allait entendre mon coeur jouer la chamade en faisant du tambour. C'était vraiment étrange comme sensation. Une impression d'être ici et ailleurs à la fois. Ses mots étaient cru, dure à entendre mais je posais ma main sur sa tête pour lui caresser les cheveux. « Je ne peux pas. Je n'y arrive pas. Je ne veux pas oublier une personne qui m'est cher, qu'importe ce qu'elle a pu faire. » Ma main glissa jusqu'à son menton pour relever son visage et pouvoir la regarder correctement. « Su Jeong, je ne veux pas couper les ponts comme ça ... Pas aussi directement. » Pourquoi se mettre en mauvais terme ? à cause de cette erreur ? à cause de nos sentiments ? Je ne comprend pas pourquoi on devrait se faire la gueule ainsi.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 15 Sep - 22:11

Elle ne concevait pas la tromperie, le fait de savoir que l’être que l’on aimait, voyait quelqu’un d’autre, non elle ne le concevait pas. Alors pourquoi sun dae le concevrait-il ? Elle le lui interdisait, elle ne voulait pas qu’il la pardonne, jamais. Pourtant ses petits battements de cœurs qui ne cessaient de s’accélérer dans sa poitrine, disait tout le contraire. Car oui, au fond tout ce qu’elle désirait c’était effacé cet incident et supplier mogsoli de ne jamais recommencer pourtant elle savait très bien qu’elle recommencerait encore et encore. Dans ses bras, elle avait l’impression de revenir en arrière, son doux parfum s’infiltrant dans ses sinus, la faisant frémir. Elle s’était si souvent faite violence pour ne pas l’appeler, pour ne pas aller le voir, pour ne pas penser à lui parce que quoi qu’elle ait pu faire, leur séparation n’était dû qu’à mogsoli, les sentiments étaient bels et bien là, encore aujourd’hui. Il lui releva la tête du bout des doigts, tandis qu’elle reniflait légèrement. « Su Jeong, je ne veux pas couper les ponts comme ça ... Pas aussi directement. » Elle ne voulait pas non plus, elle n’avait jamais voulus mais au final avaient-ils réellement le choix ? S’éloignant légèrement du jeune homme, elle sécha ses larmes d’un revers des mains avant de tirer sur son sweat de manière à cacher son petit boxer. Quel idée d’avoir ouvert la porte dans une telle tenue. Saisissant la main du jeune homme et y liant ses doigts, elle le fit rentrer dans l’appartement fermant la porte derrière eux. « Tu-tu veux boire quelque chose ? » Elle se souvenait encore des moments qu’ils avaient partagés ensemble dans ce petit studio, rien que le fait de s’en souvenir la faisait rougir, il était si doux avec elle. Fixant leurs doigts liés, elle sursauta avant de retirer sa main, ses joues s’empourprant. « Désolé, je ne devrais pas » mais j’en ai tellement besoin. Pénétrant dans la cuisine, elle fit couler un café, réfléchissant à ce dont ils pourraient parler ou plutôt comment aborder les choses. Elle tourna la tête, le fixa, expira faiblement puis entrouvrit la bouche. « Sundae, pourras-tu me pardonner un jour ? » Ce n’était pas une demande ni une supplication, juste un espoir. Elle voulait espérer qu’il ne lui en veuille pas éternellement mais surtout qu’il n’en souffre pas plus, elle préférait encore souffrir à sa place.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Dim 16 Sep - 11:40

Je dois sûrement être un gros idiot. Mais de toute mes copines, je n'ai jamais fait la guerre à l'une d'elle -même si ce n'était pas vraiment des petite amies-. Le pardon, c'est sûrement ce qu'il manque dans ce monde. Je sais le dire, je sais le concevoir. Alors pourquoi ferais-je une exception avec Su Jeong ? C'est impossible de la voir comme une méchante et tout lui mettre sur le dos. Fallait qu'elle le sache, que je lui dise. Nous ne pouvons pas disparaître de la vie d'un de l'autre aussi radicalement. Pourtant elle reprit une certaine distance pour sécher ses larmes puis elle saisit ma main. Mon coeur se remit à battre brusquement. Sentir ses doigts entre les miens, sentir sa paume contre la mienne. Un contact qui me manquait. « Avec plaisir » mon regard se posait autour de moi. Les souvenirs étaient toujours vivace dans mon esprit, ce lieu en était truffés. Reportant mon attention sur elle, je suivis son regard et souris tandis qu'elle rougissait « Ce n'est rien » lui assurais-je en souriant d'avantage. Malgré qu'elle fasse en sorte de ne plus être aussi proche, j'aimais bien l'avoir près de moi. Pendant qu'elle s'occupait du café, j'allais regarder la vue par la fenêtre, nostalgique. Lui pardonner un jour ? Que devais-je dire à cette question délicate ? C'était trop dure pour moi. « Je ne t'en veux pas, si c'est ce que tu veux savoir mais ... Je m'en veux aussi. Si j'avais été plus attentif, plus possessif ... Peut-être que j'aurai pu empêcher cela ? » Je ne la regardais pas, me contentant d'observer les gens dans la rue. « Peut-être que nous pourrons pas nous remettre ensemble, que nos coeurs ont trop souffert ... Mais ce n'est pas une raison pour se mettre en froid l'un contre l'autre. » Je me tournai enfin vers elle, voulant l'affronter comme j'aurai du le faire avant. « Je ne t'en veux pas. Mais je ne peux pas non plus l'oublier, Su Jeong... Pour cette histoire de pardonner, je ne pourrais pas te répondre franchement. Même moi je l'ignore, désolé. » J'avais l'impression de dire un truc méchant, pas sympa à entendre mais je ne voulais pas lui faire de peine en disant ce que je ressentais à l'instant.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Lun 17 Sep - 14:59

Elle était heureuse de lui tourner le dos, qu’il ne puisse voir l’expression de son visage, qu’il ne puisse pas percevoir les battements de son cœur et qu’il ne comprenne pas à quel point elle souffrait de cette rupture. Elle l’avait trompée, avait gâché toutes leurs chances de fonder un avenir ensemble et elle osait encore lui demander si il pouvait la pardonner. Bien sûr que non, jamais il ne pourrait le faire et même si il ne le lui disait pas clairement, elle le savait pertinemment, parce qu’elle ne le lui aurait pas pardonné, même si mogsoli était la responsable, elle ne le lui aurait pas pardonné. La machine à café retentit perçant le silence qui venait de s’installer, un silence insupportable maintenant qu’elle l’avait de nouveau à ses côtés. Saisissant la tasse, elle plaça une main en dessous de celle-ci, avant de se diriger vers le jeune homme. Le voyant debout face à la fenêtre, elle ne put empêcher la douleur de s’accentuer, c’était comme se rendre compte subitement de ce qu’elle avait perdu. Posant délicatement la tasse de café sur la table, elle s’approcha de l’asiatique, complétement perdue sans savoir exactement comme elle pouvait agir. « Ne me pardonnes pas. » Ses mots étaient blessants, et même si elle désirait tout le contraire, la coréenne se devait de les articuler. Se positionnant derrière son ex petit ami, elle ne put s’empêcher de l’enlacer, enfouissant sa tête dans son dos, respirant de nouveau son doux parfum. « Hurle moi dessus, dis-moi que je ne suis qu’une trainée, que je ne vaux rien, frappes moi-même mais ne reste pas stoïque je t’en prie. » Elle relâcha son emprise, afin de s’asseoir sur une chaine penseuses. Il n’avait pas parlé depuis leur rupture, rien. Même pas une explication, même pas de discussion concernant leur avenir commun. Elle ne lui avait jamais dit ce qu’elle ressentait pour lui, et elle ne le lui dirait probablement jamais, à quoi bon enfoncer encore plus le couteau dans la plaie. Se mordillant nerveusement la lèvre inférieure, elle porta son regard sur la tasse de café avant d’entrouvrir la bouche. « Tu devrais boire ton café, il va devenir froid. Et me dire aussi pourquoi tu es venu aujourd’hui. » Elle voulait savoir la raison de sa venue, peut-être cela n’avait rien à voir avec eux, peut-être qu’il s’agit de quelque chose d’autre.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Mer 19 Sep - 22:13

Pardonner ? Qui serait assez fou pour accepter une erreur ? Qu'importe de qui elle peut venir. Je le savais, au fond de moi, que même avec ce genre mot, pardonner ne serait pas si facile. Certes, je ne voulais pas la perdre mais en même temps, n'est-ce pas idiot de la vouloir comme ami ? Ne risquons-nous pas d'en souffrir ? Franchement, je l'ignore, ça m'embrouille. Si seulement tout était plus simple dans la vie mais malheureusement, non. Ses mots me firent l'effet d'un coup de poignard en pleins coeur et je la regardais, surpris. Ne pas lui pardonner ? Je baissais les yeux, lentement vers le sol avant de fixer la tasse de café sur la table. Mais mon attention retournait déjà vers la rue en contrebas, tandis que Su Jeong m'enlaçait par derrière. Mon coeur s'affola de lui-même, criant alerte. Oui, j'avais peur. Hurler, frapper ? Comment le pourrais-je ? Alors je ne disais rien, attendant qu'elle me lâche pour me retourner et prendre mon café. Stoïque. J'en oubliais complètement de boire, jusqu'à qu'elle me le rappelle et que je porte la tasse à mes lèvres. La raison de ma venu ? Le liquide chaud me brûla la langue, me forçant à tousser. « C'est que ... Je ne sais pas. » Je ne pouvais pas lui dire que cette petite voix en était la cause. Elle me prendrait pour un cinglé même pas capable d'agir seul. « Peut-être voulais-je seulement parler avec toi ... Une dernière fois ? » Les derniers mots furent difficile à prononcer mais n'est-ce pas ce qu'elle désirait ? Que cela soit notre dernière entrevue ? Et pourtant, j'avais haussé les épaules en terminant ma phrase, comme si cela n'avait pas de grande importance. Elle avait raison, nous devrions faire une croix sur tout ça, notamment le passé. Je buvais à nouveau un gorgée, après avoir soufflé dessus. « merci ... pour le café » Précisais-je, sans oser m'asseoir, restant simplement debout.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 22 Sep - 15:52

Il existait des personnes incapable d’exprimer ce qu’il ressentait réellement, constamment en train de répéter qu’il ne savait pas et c’est ainsi que la jeune femme voyait son ex petit ami. Il ne savait jamais rien ou du moins ne lui dévoilait pas le fond de sa pensée, cela la blessait. Elle aurait aimé qu’il lui dise clairement ce qu’il en était de leur relation, qu’il lui dise clairement qu’il ne se remettrait pas ensemble mais qu’il l’aimait toujours un minimum. Mais il ne lui disait rien. Elle mordit violemment l’intérieur de sa joue l’entendant sous-entendre qu’il s’agissait de leur dernière conversation, qu’ils ne parleraient plus par la suite, ne se verraient probablement pas et qu’ils finiraient par s’oublier. Elle fit craquer ses phalanges le fixant sans réellement le regardais, pensive. Elle ne voulait pas se dire qu’après cette « conversation », elle ne le reverrait plus. Tendant sa main vers le jeune homme, elle le tira par la manche, de manière à l’entraîner vers elle. « Assieds-toi je t’en prie, tu ne vas pas rester debout et faire comme si nous ne nous connaissions plus. » Elle lâcha la manche du coréen, le regardant s’asseoir tandis qu’elle détaillait celui-ci. Il était beau, tellement beau. Chaque regard qu’elle lui portait, lui rappelait tout ce qu’ils avaient vécu ensemble. Elle ne savait que dire, comment agir. Elle ouvrit la bouche puis la referma, expirant délicatement. Sa main vint se poser sur celle de l’asiatique. C’était comme lui dire tout ce qu’elle ressentait sans même parler toutefois il ne pouvait comprendre, d’ailleurs elle doutait fortement qu’il comprenne un jour. « Je te dois des explications, nous n’en avons pas parlé. » Oui, ils devaient s’expliquer, elle devait s’expliquer mais elle avait besoin de son aide, qu’il lui pose des questions. Elle ne voulait pas qu’il pense qu’elle se moquait totalement de ce qu’elle avait fait. Mogsoli violait constamment son corps, elle ne l’avait pas désiré, pourtant elle n’avait eu guère le choix et le pire dans tout cela c’est qu’elle avait eu conscience de ce qu’il se déroulait, eut confiance qu’elle trompait son petit ami mais comment lui expliquer qu’elle n’avait pas le contrôle de son corps ? « Je n’ai rien réussis à contrôler , j’avais conscience , j’ai conscience de t’ avoir trompé mais je n’ai rien pu faire pour l’éviter », je ne peux rien faire contre mogsoli. Aurait-elle aimé ajouter mais il l’aurait probablement prise pour une folle. Ses yeux s'humidifièrent de nouveau mais il n'y préta pas attention trop concentré sur le jeune homme, son pousse caressant le dessus de sa main.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 22 Sep - 16:42

Je n'avais pas le coeur à lui avouer ce que je ressentais vraiment. Il y avait toujours cette chose en moi qui me forçait à la pardonner mais il y en avait une autre qui me disait le contraire. Je ne savais même pas comment formuler mes phrases, encore moins mes pensées. Alors lui sortir un roman sur ma vision des choses, c'est bien trop dure. Certes, je ne voulais pas sous entendre que ce serait peut-être notre dernière discussion mais je croyais qu'elle ne voudrait plus me parler par la suite. Que pense-t-elle de tout ça, elle ? Je l'ignore et c'est cela qui me bloque le plus. Pourtant, mon coeur s'emballa quand elle attrapa ma manche pour me tirer vers elle, me forçant à m'asseoir près d'elle. Me comporter comme un inconnu ? Ce n'était pas mon attention. Mais tout dans ma façon d'agir le montrait. Un sursaut me prit quand sa main se posa sur la mienne, ma respiration restant en suspend comme si je pourrais mieux l'entendre. Des explications... J'hochais la tête, sans oser prononcer un mot. Qu'est-ce qu'il allait arriver une fois les explications faites ? Je ne veux pas la perdre à cause de ça mais je sais parfaitement qu'elle ne pourrait plus obtenir ma pleine confiance. Qu'importe les mots. « Mais tu l'as fait. » Je ne voulais pas en arriver là mais fallait s'expliquer. Je me mordis la lèvre, prêtant attention à ce contact entre nos mains. « Tu veux vraiment savoir ce que j'en pense ? » Je fis en sorte de séparer nos mains, posant la siennes sur son genoux avant de poursuivre. « évidemment que je t'en veux... Je sais ce que c'est d'être soumis à cette voix ... Elle me disait souvent de venir te voir, comme maintenant. Su Jeong, je t'aime toujours mais je pense que ce ne serait plus comme avant, entre nous. » C'était cruel de lui dire ça mais je me sentais obligé. Cette fois-ci, Mogsoli n'interférait en rien dans mes paroles, elle me laissait faire comme un grand. Un grand idiot, surtout.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 22 Sep - 18:16

« Mais tu l'as fait. » Il lui avait suffis d’une seule et unique phrase pour la détruire. Tel un coup de poignard, la jeune femme stoppa sa respiration, sentant de nouveau une larme coulait le long de sa joue tandis qu’elle s’empressait de l’essuyer, une nouvelle glissant juste derrière. Il ne comprenait pas, ne la comprendrait jamais mais le voulait-il seulement ? Le savait-il ? Avait-il déjà été contraint de faire quelque chose sous les ordres de mogsoli ou n’entendait-il que sa voix ? Elle penchait pour la seconde proposition, il n’avait pas le même niveau qu’elle n’avait jamais eu cette sensation de ne pas être, de n’être que témoin, de ne pouvoir se mouvoir. Elle avait envie de lui hurler dessus, de le frapper, de le secouer mais elle savait pertinemment qu’il était celui qui souffrait le plus dans l’histoire. Bien que sous l’effet de mogsoli, sujeong avait trahis la confiance du jeune homme. « évidemment que je t'en veux... Je sais ce que c'est d'être soumis à cette voix ... Elle me disait souvent de venir te voir, comme maintenant. Su Jeong, je t'aime toujours mais je pense que ce ne serait plus comme avant, entre nous. » Il avait enlevé la main qu’elle avait posé sur la sienne puis elle avait baissé la tête silencieuse, cachant ses yeux larmoyants. C’était trop contradictoire, il l’aimait mais plus rien ne serait pareil entre eux. Des hommes pardonnaient à leurs femmes de les avoir trompés et ce, sans même qu’elle n’ait été sous le contrôle de mogsoli et lui, n’en était pas capable. La coréenne était partagée entre la déception et la compréhension. « je t’aime encore. » Cela ne ferait que compliquer les choses, ses dires n’étaient pas nécessaire cependant elle ne pouvait le garder pour elle. Il le prendrait comme il le voudrait mais au moins il saurait ce qu’elle ressentait encore pour lui. Relevant la tête, elle passa une main dans sa chevelure avant de s’essuyer les yeux. « Où en est-on ? Où en est notre relation ? Je sais que ce ne sera plus jamais pareil mais. » Mais quoi ? elle n’en savait rien. Elle ne savait même pas si elle était capable de se remettre avec lui, mogsoli la referait mal agir, elle re finirait par le tromper alors à quoi bon recommencer. C’était douloureux, elle avait mal au cœur.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 22 Sep - 20:29

Je t'aime encore. C'était les mots que j'avais le moins envie d'entendre en ce moment même. Devais-je passer pour un connard en lui disant que tout était fini entre nous. Pas de pardon, pas de seconde chance, rien du tout ? Non, c'était pas vraiment ce que je désirais entre nous. Mais j'avais vraiment peur que cela recommence et que la prochaine fois, je ne sois pas si gentil avec elle. Au fond, sait-elle comment je pourrais vraiment réagir ? Je ne veux pas m'emporter devant Sujeong, hors de question. Alors je tentais de mettre une certaine distance entre nous. Ce qui avait été dit, était dit. Nous nous sommes séparés depuis quelques temps déjà, suffisamment de temps pour que je puisse me faire à l'idée que l'on ne serait plus ensemble. Même si parfois, je me surprenais d'imaginer le contraire. Elle et moi, encore une fois. Mais mogsoli me rappelait quand même à l'ordre. Chaque chose a une fin, Sun Dae, même les plus belles. Elle avait raison et je ne voulais pas en souffrir d'avantage. « Quoi qu'il arrive, ça recommencera, n'est-ce pas ? J'ai peur de subir cela à nouveau, comprend moi. J'ai peur que la prochaine fois ... Je ne l'accepte pas ainsi. » Et je fronçais légèrement les sourcils, me trouvant dégelasse de dire cela. Moi aussi, j'aurais voulu me baffer, me crier dessus mais je me contentais de la regarder en silence. agis. à ce simple mot, mon corps se pencha vers cela de Su Jeong, mes bras enlaçant ce dernier avec délicatesse. Son odeur s'infiltrait dans mes sinus, me rappelant le passé, les moments que nous avions vécu ensemble. Des moments que Mogsoli s'amusait à rayer un à un, comme si tout était terminé. Oui, si moi je pouvais pardonner, Mogsoli ne l'accepte pas. Nos voix sont si discordante que ça ferait presque peur. Si l'une trahit, l'autre punit. Et sûrement cela continuerait éternellement. Pourquoi n'arrivons-nous pas à mettre un terme à ce problème, à trouver une solution qui pourrait ravir les deux côtés ? J'ose croire que l'on pourraient arriver à quelque chose, sans que ça finisse mal.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Dim 23 Sep - 23:32

Aimer c’est être capable de rendre heureux son partenaire et ce, en acceptant de ne pas l’être soi-même. La coréenne savait pertinemment qu’elle devait le laissait partir, qu’elle devait l’oublier et cesser de l’aimer. Toutefois cela était beaucoup plus simple à dire qu’à faire. Elle ne voulait pas le voir avec une autre, le savoir loin d’elle ou même imaginer qu’il puisse caresser le corps d’une femme qui ne serait pas elle. C’était égoïste de penser ainsi, elle en avait conscience. Il avait souffert par sa faute et elle se permettait encore de songer à un avenir commun tout en sachant que mogsoli ne le leur permettrait pas. Je recommencerai sujeong et tu le sais, alors ne lui donne pas de faux espoirs. La petite voix habituellement emplie de sadisme, se montrait aujourd’hui bienveillante et réaliste. Elles savaient toute les deux ce qu’il en serait de cette relation. « Quoi qu'il arrive, ça recommencera, n'est-ce pas ? J'ai peur de subir cela à nouveau, comprend moi. J'ai peur que la prochaine fois ... Je ne l'accepte pas ainsi. » Il avait raison de craindre une nouvelle tromperie puisque cela serait le cas, c’était une certitude. Elle connaissait sa mogsoli, car oui pour la coréenne mogsoli était différente avec chaque personne. Elle sursauta lorsqu’il l’enlaça, son corps contre le sien, sentant son cœur battre contre sa peau. Son parfum s’infiltrant en elle, ressassant les souvenirs tandis qu’elle enfouissait son visage dans son cou. Elle aurait pu s’endormir contre lui, comme cela était le cas auparavant. Ne pas bouger et attendre délicatement que le temps passe. Elle entrouvrit les lèvres puis les referma, ne se sentant pas capable de parler correctement. Comment aurait-elle pu vouloir briser ce moment d’intimité ? Il avait été si distant jusque-là et maintenant le voici qui agissait comme si de rien n’était. « J’aimerai tellement qu’elle m’écoute, mais elle ne cesse de répéter que je suis sienne, que mon corps lui appartient. Cela recommencera encore et encore. » Passant ses bras autour du cou de l’asiatique, elle resserra leur étreinte, silencieuse. C’était douloureux, si douloureux de s’exprimer de la sorte tout en sachant qu’elle l’aimait et que cela était probablement encore le cas pour le jeune homme. Mais la question en se posait plus, leur relation ne mènerait plus à rien si ce n’est de nouvelles déceptions.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Lun 24 Sep - 12:01

Quelle est la véritable définition du mot 'amour' ? Comprend-t-il le bonheur, le stresse, l'angoisse, la peine, la tristesse, le désespoir, la peur ? L'amour siginifit-il plusieurs choses à la fois ? Si ce n'est le cas, pourquoi autant de sentiment s'entrechoque en moi, comme s'ils se faisaient la guerre. Parfois, j'avais envie de pleurer, seul dans mon coin. D'autre fois, j'avais envie d'oublier, cherchant alors à sourire et m'amuser. Ou encore, j'avais envie de m'enfermer dans mon monde, juste entre moi et mogsoli. L'amour est quelque chose de douloureux, quelque chose qui ne permet pas d'être éternellement heureux. à moins de trouver chaussure à son pied. Mais aller savoir, le miens ne correspondait à aucune chaussure. Et c'est Mogsoli qui me le fait remarquer. Elle me la mainte fois dit, "cette fille n'est pas pour toi. Quoique tu fasses, elle recommencera. Préfères-tu souffrir en la sachant près de toi, ou avoir un semblant de bonheur en l'oubliant ?" J'avoue, j'en sais rien. Mais tant que nous serions ainsi, jamais on ne pourra se remettre ensemble. Je l'ai compris, aussi embêtant cela soit-il. Pas la peine d'espérer, on ne fait que se brûler. Mais je voulais la sentir contre moi, encore une fois et Mogsoli me l'accordait. C'est ainsi que je la pris dans mes bras, l'enlaçant contre mon coeur battant. Pour la dernière fois, profiter de cette étreinte. « Je le sais. Mais tu dois prendre sur toi, refuser ... Tu ne vas pas la laisser te pourrir la vie comme ça ? » C'était stupide de lui dire cela, sachant comment pouvait être Mogsoli. Je fis en sorte de la serrer un peu plus avant de l'éloigner de moi, me permettant ainsi de la regarder dans les yeux. « Tu me perds, aujourd'hui .. Mais veux-tu vraiment en perdre un autre demain ? Penses-tu que ta vie se résume à des déceptions ? » J'aurais préféré la réconforter, lui dire que tout irait bien mais tant que mogsoli agirait à sa place, rien n'irait dans son sens. Pourtant fallait pas rêver, cette voix ne la laisserait pas tranquille d'aussitôt. « Ce que je dis est stupide ... Mogsoli ne disparaître jamais ... Ni en toi, ni en moi. » Et malheureusement, c'était la vérité.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Lun 24 Sep - 23:27


Pleurer ne servait strictement rien, quoiqu’elle fasse rien ne changerait alors pourquoi pleurer si cela ne lui apportait rien, si cela ne changeait en rien leur situation ? Et elle plissait les yeux, là, dans le creux de son épaule, pour empêcher les larmes de couler encore et encore. Cela était si dur de se retenir, elle qui était si sensible. Mais elle avait suffisamment pleuré devant lui, c’était à se demander lequel des deux souffrait le plus. Elle ne comprenait pas pourquoi cette voix l’empêcher d’être avec la personne qu’elle aimait pourtant elle y avait souvent réfléchis y travaillant à la faculté, cherchant pas divers procédé et ce en faisant des analyses psychologiques sur sa mogsoli. C’était pourtant simple, mogsoli ne voulait pas qu’elle se pose tant qu’elle n’aurait pas décidé qu’il s’agissait du bon C’était à elle de choisir l’homme avec qui finirait la coréenne et non la jeune femme C’était tout bonnement incompréhensible, daesun avait tout de l’homme parfait, tout Elle ne pouvait pas prendre sur elle, ce n’était pas possible ou alors elle était bien trop faible psychologiquement pour le faire Mogsoli ne faisait pas que lui souffler des ordres, elle prenait le contrôle de son corps, elle possédé sujeong. Comment pouvait-il lui reprocher de ne pas lui résister « tu vois j’avais raison, lui non plus ne te mérites pas, il ne comprend même pas que tu ne contrôles strictement rien. » La petite voix avait résonné dans sa tête tandis que le jeune asiatique s’éloignait d’elle afin de la regarder dans les yeux. « Tu me perds, aujourd'hui .. Mais veux-tu vraiment en perdre un autre demain ? Penses-tu que ta vie se résume à des déceptions ? » Son cœur se resserra si douloureusement qu’elle en eut le souffle coupé durant une légère fraction de seconde. Alors il ne comprenait réellement rien, il pensait vraiment qu’être niveau trois ne signifiait rien et qu’il était aisée de bafouer les ordres de mogsoli. Fixant un point invisible pour ne pas avoir à le regarder, elle cessa de l’écouter, déçu. « tu ne comprendras donc jamais. » Passant ses mains sur son doux visage, elle se leva en direction de son bar d’où elle en sortit une bouteille de whisky, qu’il s’en aille. « Crois-tu que l’on peut résister à mogsoli ? que je t’ai perdu volontairement, que je me suis faite prendre par plaisir ? » Elle avait hurlé les derniers mots sans réellement s’en rendre compte, sa main se resserrant sur la bouteille d’alcool tandis que ses dents se resserraient.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Mar 25 Sep - 1:01


Dire des choses méchantes, ce n'était pas mon fort. Au fond, je voulais juste que notre séparation soit définitive, qu'importe la manière. Quitte à la faire pleurer, quitte à ce qu'elle me haïsse. Nous ne pouvions continuer ensemble sur un chemin qui s'est séparé depuis ce jour. Chacun de nous prenons des routes différentes, chacun de nous ne possédons plus la même vision des choses. Si Mogsoli la contrôle, la mienne me laisse encore le choix. Mais à quoi bon, si tout recommence éternellement ? La seule qui en souffre, c'est elle. Moi, je sais me relever, je sais l'affronter. Mais elle... Je m'en veux tellement de lui dire cela, sachant qu'elle ne peut rien contre sa voix. Suis-je idiot ou juste naïf ? Encore un effort, sunday, et tout sera fini. Encore quelques mots, et Sujeong ne te fera plus confiance. Ainsi, elle ne regretterait pas de me quitter, ainsi, je n'aurais pas de regret de devoir la laisser seul et triste. Oui, je ne comprend pas et je ne comprendrais jamais. Mais ça me blesse de l'entendre dire, malgré tout. « Sûrement. » Je l'affirmais, enfonçant sûrement ce pieu dans le coeur de la jeune fille. Mes yeux se plissèrent, refoulant les larmes qui venaient soudainement de monter jusqu'à mes yeux. Pas de ça, pas maintenant. Sujeong se releva, allant prendre une bouteille dans son bar. « Su jeong... » J'aurais voulu être ailleurs pour ne pas la voir souffrir. De nous deux, c'est elle qui était la plus à plaindre. Je ne pouvais pas la regarder pleurer sans rien faire... « Arrêtons-nous là. » Ce fut dit avec froideur et franchise. Je ne voulais plus me cacher derrière l'ignorance ou de belle excuse. C'était terminé, pourquoi continuer. Je me levais, m'approchant d'elle avant de m'arrêter à quelques mètres. Le regard fuyant, je n'osais même plus la regarder. « Cessons ce manège ... Tu le sais, tu l'as dis toi-même. Mogsoli te contrôle ... Et un jour ... ça m'arrivera aussi. Cessons de nous faire du mal. » Un jour, la petite voix dans ma tête prendrait aussi le contrôle. Si aujourd'hui elle m'aide, demain elle pourrait me détruire. Alors ne cherchons pas à rêver inutilement. « On a déjà répondu, ça ne sert à rien de revenir sur le passé. » J'en tremblais de devoir lui dire cela, elle le savait, ce n'était pas la peine de l'écorcher d'avantage. Mais je voulais être sûr et certains, que c'était la fin.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Ven 28 Sep - 14:44

Elle n’en pouvait plus. Elle ne supportait plus le fait de se rendre compte que mogsoli avait eu raison dès le départ, parce que même si c’était de sa faute si elle et le jeune homme n’était plus ensemble, c’était aussi grâce à elle que la coréenne se rendait compte que son ex petit ami n’avait jamais réellement cru en leur relation et ce, probablement sans même le savoir. Il ne croyait pas en ce qu’ils avaient été l’un pour l’autre et en ce qu’ils auraient pu être dans le futur. Parce qu’il aurait pu prendre le dessus sur mogsoli, il aurait probablement pu l’aider, mais il semblait qu’il n’en ai pas la force ni l’envie. C’était comme se rendre compte que la chose que l’on a désiré tant avoir pendant des jours et des jours nous filait entre les doigts et que nous ne pouvions rien faire contre cela. Enfin comprendre que la meilleure chose qui lui restait à faire était de le laisser partir pour son propre bien et ce, même si ça signifiait qu’elle en souffrirait, elle. C’était bel et bien finis entre eux, il fallait qu’elle se le mette en tête une fois pour toute mais pourquoi cela était-il si dur ? Peut-être que dans d’autres circonstances les choses ne se seraient pas passé ainsi, peut-être l’aurait-il suffisamment aimé pour la soutenir, peut-être mogsoli aurait accepté leur relation ou peut-être aurait-elle été suffisamment forte pour refouler la petit voix. Se servant un fond de whisky, elle porta ses lèvres à celui avant d’en boire une gorgée. Elle détestait l’alcool ça avait toujours était le cas, sans compter qu’elle ne le tenait pas le moindre du monde. Mais elle en avait besoin, histoire d’être sûr qu’elle ne rêvait pas, qu’il était bien venus pour appuyer encore plus sur leur rupture, pour lui rappeler qu’ils ne se remettraient jamais ensemble et qu’elle était bien trop faible pour repousser mogsoli. « Tu peux partir. » Elle avala une gorgée, affichant une moue de dégoût avant de passer une main dans ses cheveux, la tête baissée sur son verre. « Ce n’était pas la peine de venir, si ce n’est enfoncer le couteau un peu plus profondément qu’il ne l’est déjà. » Elle se resservit un second verre après avoir vidé le premier d’un cul sec. « J’avais espéré que tu ne craignes pas mogsoli, j’avais tort. » Une larme glissa sur sa petite joue tandis qu’elle trempait de nouveau ses lèvres dans l’alcool.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Sam 29 Sep - 20:11

Il y avait à présent, entre nous, un gouffre que je ne pouvais franchir. Creusé par mes soins, je ne devais me laisser à aller au regret de me montrer si égoïste et salaud. Peut-être ne me comprenait-elle pas, peut-être croyait-elle la petite voix dans sa tête. Mais qu'importe, l'action 'replay' n'existe pas dans la vie, on ne pas revenir en arrière comme un jeu vidéo. Maintenant, Su Jeong doit croire que je me défile, que je l'abandonne à son sort. N'est-ce pas mieux ainsi ? Tu l'as cherché. Je ne pouvais protester contre cette remarque, approuvant finalement que j'étais le seul fautif. Des excuses, à quoi bon. Rien qu'à la voir boire en sachant qu'elle n'aime pas l'alcool me faisait comprendre ma place dans l'histoire. Partir. Obéis, pour une fois. J'avais l'impression que Mogsoli s'amusait de ma situation, que je n'étais qu'un pion dans son jeu. Un long soupire quittait mes lèvres tandis que je la regardais en silence. Plusieurs souvenirs persistaient. Nos moments dans cette pièce, d'autre en dehors d'ici ou chez moi. Mon sourire m'abandonnait peu à peu, j'avais envie d'elle. Envie dans le sens où sa présence me manquerait une fois que j'aurais quitté son appartement. Je sentis une larme coulé sur ma joue, ma main l'essuyant rapidement avant de lui tourner le dos. Ses mots, je tentais de passer au dessus. « Arrête de boire, tu sais très bien que tu ne supportes pas ça. Si tu veux te défouler, tape-moi. » J'avais enfin osé me tourner vers elle, la fixant sérieusement. « Mes mots n'auront aucun impact, n'est-ce pas ? Quoique je dise, je reste un fuyard pour toi ? C'est vrai, je crains Mogsoli comme je crains de te perdre ... » Je me pinçais les lèvres avant de secouer doucement la tête. « Tu as raison, je ferais mieux de rentrer et arrêter d'enfoncer le couteau. » Disais-je en reculant d'un pas vers l'entrée, m'éloignant d'avantage d'elle. Je n'ai plus de raison d'insister, si ce n'est pour la faire souffrir encore plus. Je l'aime et je l'aimerais sûrement encore longtemps mais à quoi bon lui dire, je passerais juste pour un gros menteur.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Kim Su Jeong

Stade 3
and now, they are out of control
PSEUDO : hyoena/michiyo/shawn
INSCRIPTION LE : 08/09/2012
MESSAGES : 486
AVATAR : jeong hyo seong (c)doo
SURNOM : su
DATE DE NAISSANCE : 16/04/1993
AGE : 24
STADE : stade 3
believe avec kyugmi
retrouvaillesavec sun dae
let's get the party started avec seunghyun
midnight fantasy avec taehun


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Dim 30 Sep - 20:22

C’était comme si ils ne s’étaient jamais connus. Deux étrangers incapables de se comprendre et de voir à quel point ils tenaient l’un à l’autre. Aveuglée par la tristesse la coréenne ne décelaient même pas la souffrance chez l’asiatique, le pensant subitement trop froid, trop différent de ce qu’elle avait connus jusque-là. Elle ne le comprenait pas, était partagé entre le désir de le prendre dans ses bras et celui de le frapper. Elle lui en voulait mais elle l’aimait tant. Le pire dans tout cela c’est qu’elle le comprenait qu’elle aurait voulus qu’il la comprenne mais qu’elle savait pourquoi il ne le pouvait pas. Elle aurait agis de la même manière à sa place, pourtant là maintenant, elle avait juste l’impression d’être détruite, de ne plus être, de ne plus exister. Même l’alcool n’avait plus de goût, c’était comme boire de l’eau à pleines gorgées. Il avait raison, elle ne tenait pas l’alcool et alors ? En quoi cela changerait-il quoique ce soit dans leur situation, qu’il la laisse boire, qu’il la laisse oublier, qu’il la laisse ? Il se contredisait, peur de mogsoli, peur de la perdre. Pourquoi avait-il peur, n’avait-il aucune confiance en lui ? « Tu as raison, je ferais mieux de rentrer et arrêter d'enfoncer le couteau. » C’était comme si tout ce en quoi elle croyait s’effondrer, comme si mogsoli ne désirait que son malheur. Elle ne voulait pas le voir passer le bas de cette porte tout en sachant que c’était toutefois la meilleure chose qui puisse se produire pour eux deux. Sa gorge était nouée par les sanglots mais elle ne se rendait compte de rien, le regard vite sur son ex petit ami. Elle lâcha son verre, le laissant s’écraser sur le sol dans un bruit violent, l’alcool s’éparpillant à ses pieds. Le regard floué par les larmes, ses mains se resserrant sur elles-mêmes, elle entrouvrit les lèvres. « Restes, ne m’abandonnes pas, pas toi. » Elle fondit en larmes, sa tête se posant contre le bar et ce, entre ses bras. Elle n’avait plus de parents, plus de frère et le voici qui l’abandonnait à présent. Si seulement cela pouvait être un rêve, un cauchemar. Mais ce n’était pas le cas, elle en avait confiance. « soyons au moins amis, je t’en pries. » C’était si douloureux. « Laisses le partir idiote. » Mogsoli était énervé, mais la douleur était bien trop présente pour qu’elle ne s’attarde à l’écouter.

________________________________________________________




I'm going crazy. No I grow crazier. The more I meet you
My head gets fuzzy, my heart is confused, I don't know what I'll do either

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Baek Sun Dae

Stade 2
shut the fuck up, they say
PSEUDO : Notfake
INSCRIPTION LE : 04/09/2012
MESSAGES : 92
AVATAR : Lee Gi Kwang
SURNOM : Sunday
DATE DE NAISSANCE : 15/05/1989
AGE : 28
STADE : Stade II


MessageSujet: Re: Retrouvailles    Mer 3 Oct - 18:51

C'est comme si le sol s'écroulait sous mes pieds, me plongeant dans une mer sombre et glaciale. Plus rien n'avait de sens à ce moment précis, les secondes semblaient des minutes et les minutes des heures. Je n'arrivais même plus à savoir comment on en était arrivé jusque là. Mais je sais que nous ne pouvions faire marche arrière. à présent les dès étaient jetés sur notre destin. Nos routes risquaient de se séparés, et au final, nous finirons comme deux étrangers qui n'ont jamais rien partagés de commun. Juste une femme et un homme, que plus rien ne rattache. J'avais beau l'observer, lui parler, je savais que ça ne changerait plus rien entre nous. Comment traduire ce sentiment qui ronge mon coeur, qui le fait saigner ? Il n'y a pas de mot pour l'expliquer, juste des larmes pour le souiller. La peur est l'une des raisons qui fait de l'homme ce qu'il est. Et ce qui fait de toi un humain. Mogsoli, elle, le reste du monde. énormément de chose pouvait t'effrayer mais tu gardais la plus part pour toi. Qu'importe, ta présence n'était la bienvenue entre ses murs. C'est ce qu'elle voulait, non ? Pourtant en lui tournant le dos, en me dirigeant vers cette porte, j'avais l'impression de la fuir. L'abandonner. C'est ainsi qu'elle voyait la chose. J'allais me retourne quand j'entendis un bruit de verre brisée. Aussitôt, je fis volte face pour me rapprocher, la voyant dans tout ses états. Va-t-en. Rugissait la petite voix mais je n'y prêtais plus attention. « Je suis désolé, calme toi. » Décidément, je ne pourrais jamais me montrer méchant avec elle. Pour le moment, je m'accroupis pour ramasser les morceaux de verres, les gardant au creux de ma main. « Il y en a partout .. » Marmonnais-je, les doigts trempés par l'alcool. Ce n'est pas vraiment mon truc, je le tiens très mal en plus. Mais je ne voulais pas voir Su Jeong y couler par ma faute. Le plus gros ramassé, je jetais le tout dans la poubelle, non sans me couper légèrement la main. « S'il te plaît, ne pleure plus. Restons en contact ... Même en étant amis. » C'était trop dure de couper les ponts, bien trop douloureux d'effacer autant de souvenirs. Idiot. Mogsoli ne semblait pas joyeuse de cette situation. Sûrement voulait-elle que je parte en l'abandonnant mais c'est mal me connaître.

________________________________________________________





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Retrouvailles    

Revenir en haut Aller en bas
 

Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
mogsoli Φ the voice in your head :: 
 :: Habitations
-